Rechercher dans ce blog

vendredi

Le supermarché en ligne pour sauver la planète ?


Une récente étude tend à le prouver

Faire ses courses en ligne a généralement été considéré comme un moyen pratique d'acheter de la nourriture sans avoir à mettre un pied dehors. Mais selon une étude récente, le shopping depuis chez vous peut également être bénéfique pour l'environnement.

Selon cette étude, menée par l'Université de Washington, les services de livraison d'épicerie en ligne peuvent réduire les émissions de carbone de moitié, et peut-être même plus. Le raisonnement est assez simple: des camions remplis peuvent fournir des produits alimentaires à de nombreuses personnes en un voyage unique, évitant ainsi que de nombreuses voitures circulent sur la route.

En enquêtant auprès des habitants de Seattle au sujet de leurs habitudes d'achat d'épicerie, les chercheurs ont été en mesure de simuler des milliers de livraisons théoriques pour générer les données qui ont formé la base de leurs résultats. Après avoir exécuté les chiffres, ils ont déterminé que les camions de livraison produisaient 20 à 75% moins de dioxyde de carbone que les voitures qui auraient été utilisés pour faire le déplacement.



Pourquoi une telle disparité? Est ce que les réductions ont été maximisées dans les endroits les plus denses, ou est ce que les entreprises ont tracé des itinéraires de livraison efficaces qui leur ont permis d’atteindre de nombreuses maisons en une seule fois ?  Selon l'étude, la différence entre la mise en œuvre des itinéraires efficaces au lieu de prendre une approche plus approximative représentait jusqu'à une réduction de 90 pour cent des émissions de CO2 à eux seuls.

Cela donne à penser qu'une grande partie de l'impact environnemental projeté est dépendante de la densité de la population d'une zone de livraison indiquée.

Le développement durable à la chinoise

Une entreprise qui a bien compris cette tendance est Epermarket. En effet, Epermarket est un supermarché en ligne basé à Shanghai qui propose aux expatriés et aux chinois des produits de grandes consommations que l’on ne trouve pas forcément dans tous les supermarchés chinois. Même si ceux-ci ne communiquent pas forcément sur l’aspect environnemental, il est sûr qu’ils contribuent à la réduction d’émissions de gaz à effets de serre selon le principe que nous évoquions plus haut. C’est aspect un peu oublié est très intéressant surtout dans une ville aussi polluée que Shanghai.

Selon son site Internet, Epermarket met tout en œuvre pour assurer une excellente conservation et livraison de ses produits. L’entreprise a choisit de se diversifier efficacement en proposant un site Internet en 4 langues différentes (Chinois, Français, Allemand et Anglais). 



Nous souhaitons donc beaucoup de succès à cette entreprise qui aura réussi à comprendre cette tendance des supermarchés en ligne et qui nous montre que l’on peut allier praticité technologique et préservation de l’environnement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire